Nouveautés de WordPress 3.0

WordPress, un des CMS les plus utilisés ces temps-ci va passer en version 3.0 en avril. Wolforg ayant toujours à cœur de tester les nouvelles versions avant de les installer sur les sites de ces clients j’ai décidé d’installer une version de test de WordPress 3.0 sur un serveur de développement.
Cette version n’est bien entendu pas encore tout à fait publique et toutes les fonctionnalités attendues ne sont pas encore en place mais il y a quand même déjà pas mal de choses à dire, suffisamment pour justifier un article en tout cas.

Commençons par le début à savoir l’installation et déjà la première nouveauté apparait avec la possibilité de choisir son nom d’utilisateur et son mot de passe.
Auparavant le nom d’utilisateur était imposé (admin) ce qui obligeait pour des raisons de sécurité évidentes à le modifier via la base de données une fois l’installation terminée, le mot de passe quand à lui était généré aléatoirement.

N.B : A l’heure où cet article est rédigé, la possibilité de choisir à cette étape entre une installation de WordPress simple ou une solution multisite (WordPress MU) n’est pas encore finalisée.

Seconde nouveauté le thème par défaut :

Ce thème par défaut est (comme son nom l’indique) celui étant actif dès l’installation de WordPress, l’ancien était basé sur le fameux Kubrik commençait à dater un peu et l’équipe de développeurs a décidé d’en utiliser un autre proposant de nouvelles fonctionnalités que je détaillerai plus bas.

Pour mémoire voici à quoi ressemblait l’ancien thème :

Ce nouveau thème propose donc de nouvelles possibilités de personnalisation :

  • Celle de choisir son image de fond (background)
  • Celle de choisir sa bannière (header)
  • 6 emplacements de widgets au lieu d’un seul
  • Un menu de navigation personnalisable emprunté à l’équipe de Woothèmes


Autre nouveauté qui peut sembler négligeable sur la forme mais qui sur le fond signifie que WordPress se positionne dorénavant clairement en tant que CMS plutôt qu’en tant que plateforme de blog, le slogan par défaut est : Just another WordPress site alors qu’auparavant japonais il s’intitulait Just another WordPress Blog

Dans les Outils nous trouvons aussi une petite nouveauté qui peut avoir son importance selon l’utilisation qui est faite de WordPress :
La possibilité de transformer les mots-clés (tags) en catégories.

Les champs personnalisés :

WordPress 3.0 se voit ajouter plusieurs de ces champs personnalisés dans les articles ou les pages (menu_new_window, menu_type et object_id).

Templates :

Pour les pages il est possible de les paramétrer pour ne pas afficher la barre latérale (sidebar) grâce à la template One column, no sidebar.

Comme vous le constatez à la lecture de cet article WordPress 3.0 s’annonce clairement comme une mise à jour majeure pour ce CMS, si l’on y ajoute les fonctionnalités présentes dans la version 2.9 telles que la possibilité d’embarquer des vidéos directement (avec la balise embed) ou bien celle de définir un icône pour les publications (Post thumbnail) on peut dire sans trop se tromper que WordPress arrive à maturité même si tout est perfectible (et heureusement d’ailleurs).

Vous pouvez retrouver toutes les captures d’écran utilisées pour la réalisation de cet article ainsi que celles réalisées mais non utilisées dans l’album Flickr ci-dessous :

[tylr-slidr userID= »34401455@N04″ groupID= » »]http://www.flickr.com/photos/wolforg/sets/72157623460336219/[/tylr-slidr]

1 Commentaire

  1. camikat dit :

    Passionnant, vivement la version officiel au mois d’avril..!
    @++Merci